X-men heroes

Les X-men reviennent en héros, comment vont-ils le gérer ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 New York, New York… Enfin finis les problèmes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: New York, New York… Enfin finis les problèmes !   Lun 18 Juin - 20:23

C'est du moins ce que se disait Amber McCard en se baladant dans les rues de New York. Ce qu'elle venait faire ici ? Assez simple, suite à une colonne parue à propos de son procès dans le quotidien de San Francisco parlant de son blanchissement soudain de l'affaire pour laquelle on l'avait pendant longtemps supposée coupable, la demoiselle n'avait eu de cesse d'être dévisagée par les passants qu'elle croisait et qui connaissaient son nom ou du moins son visage. C'était très désagréable d'ailleurs en passant. Aussi, la jeune femme avait décidé de quitter sa ville natale afin de venir à New York où il y avait tant de monde qu'on ne risquait pas de la reconnaître, et surtout pas de la connaître. Le New York Times aurait sans doute pas eu vent de sa condition -d'ailleurs ils avaient sans doute autre chose à faire que parler d'une pauvre femme ordinaire qui avait gagné son procès.

C'est sur cette pensée que la jeune femme sortit un paquet de cigarettes de la poche de son manteau léger. Elle en sortit une clope et une allumette. Elle finit enfin par allumer sa cigarette et tira une bouffée. Elle s'était arrêtée de marcher pour sortir la boîte et regarda enfin autour d'elle. Des passants marchaient, pressés, bousculant les rares visiteurs. Et de rares personnes la dévisageaient tandis qu'elle s'était adossée à un mur et regardait les humains mortellement inintéressants passer devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
MJ2

avatar

Nombre de messages : 81
pouvoirs : tout controler
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: New York, New York… Enfin finis les problèmes !   Mar 19 Juin - 3:06

Un homme, sorti fraîchement de prison, se balladait dans les rues de New York ce soir-là. Il avait fait la tournée des bars, était complètement désespéré. Cet homme devait avoir la cinquantaine d'années. Il était allé en prison dans sa jeunesse et eut une lourde condamnation. Le motif : il avait égorgé une vingtaine de vaches, dans des rituels satanistes ; ainsi que deux viols de jeunes filles. Aujourd'hui, il ne pensait plus, il ne vivait que pour mourir un jour... Il marchait, ou plutôt, errait. Sans but fixe, il arriva devant une étrange jeune femme, au hasard d'une rue. L'acool aidant il s'approcha d'elle.

'' Hé, toi, qu'est-ce que tu fous là toute seule à un moment pareil ? T'es au courant qu'y'a des mecs qui viendraient volontiers te faire une petite visite amicale.'' dit-il en bégayant de long en large.

'' Viens voir plus près ma jolie. '' lança-t-il en s'approchant encore plus près...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: New York, New York… Enfin finis les problèmes !   Mar 19 Juin - 12:38

Qu'est-ce que… Quoi hein ? L'homme qui s'était trop approché d'elle puait l'alcool. Amber n'avait pourtant pas plissé le nez, elle était trop habituée à cette odeur d'alcool ambiante du temps où elle était à la rue et s'amusait à tester son don sur des pochards. Elle ne savait rien de l'homme qui était près d'elle et s'était adressé à elle, une seule chose était certaine, ce mec regretterait de s'être adressé à elle dans ces termes. Prenant la cigarette qu'elle fumait entre ses longs doigts, elle tourna la tête vers l'homme qui devait avoir une bonne cinquantaine d'années… Il bégayait, nouvelle preuve de l'ivrognerie de l'homme. Ça serait simple à manipuler. Mais pour ça, il valait mieux que les passants ne les voient pas.

Un fin sourire en coin, Amber s'écarta de l'homme alors qu'il s'approchait toujours plus près d'elle et s'enfonça dans une ruelle sombre, en disant simplement de sa voix normale -car après tout, pas besoin d'utiliser son don pour l'instant, il viendrait de son plein gré :


"Suis-moi si tu le peux mon grand."

À noter que les passants avaient cessé de prêter attention à la rousse et à son petit manège. Tant mieux, il n'aurait plus manqué que des gens les suivent du regard, ça aurait plombé tout le plan d'Amber qui avait décidé de s'amuser un peu Cool
Revenir en haut Aller en bas
MJ2

avatar

Nombre de messages : 81
pouvoirs : tout controler
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: New York, New York… Enfin finis les problèmes !   Mar 19 Juin - 13:02

L'ivrogne vit qu'Amber s'éloignait. Il essaya tant bien que mal de la suivre puis s'arrêta en prononçant ces mots :

'' Montre-moi tes pouvoirs Mutante ! ''

L'ivrogne n'était pas clairvoyant, enfin... C'étaient ses dons qui permettaient de détecter qui était un mutant ou pas... En se remettant à marcher en direction de la rousse, il vit un journal au sol. Sur la Une, une petite rubrique mettait une photo étrange... Cette photo était celle de la rousse en face de lui ! Vu son état, il ne chercha pas à en lire plus.

'' Je dois m'en aller finalement, j'ai des choses à faire. '' dit-il sans dire sa ''découverte''.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: New York, New York… Enfin finis les problèmes !   Mar 19 Juin - 13:11

Amber fit volte-face en entendant le mot "mutante". Son regard s'était réduit à deux fentes, son sourire n'avait pas cessé de s'agrandir. Elle n'avait pas remarqué le journal aux pieds de l'homme, elle n'en avait pas besoin. Rien qu'en fixant le visage de l'homme -bien qu'ils soient dans une ruelle sombre- elle parvint à distinguer un changement d'état d'esprit. Alors comme ça, il voulait soudainement s'en aller. C'était là que ça devenait plus amusant Cool Utilisant son don, Amber répondit simplement :

"Ne t'en va pas, approche donc, je ne vais pas te manger."

Non, elle allait faire pire que ça, mais bon, que voulez-vous faire face à elle ? L'homme n'était sans doute pas immunisé contre son pouvoir. Détecter qui était un mutant était une chose, pouvoir contrer l'effet d'une voix subjective en était une autre. D'ailleurs, à part le vieux sourd, personne encore n'avait réussi à contrer son pouvoir…
Revenir en haut Aller en bas
MJ2

avatar

Nombre de messages : 81
pouvoirs : tout controler
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: New York, New York… Enfin finis les problèmes !   Mer 20 Juin - 0:21

L'ivrogne n'était pas un homme ordinaire. La seule erreur que venait de commettre la jeune femme était que cet homme banal était un mutant. Il s'avança. Signe donc de l'échec de la jeune femme.

'' Ton pouvoir ne servira à rien ici... Mon cerveau n'a plus de lien avec mon oreille et son système interne, depuis l'enfance... En outre, il n'assimilera pas les sons émis par ta voix. Comme quoi des malformations de naissance peuvent tout changer. Je suis très fort pour lire sur les lèvres..'' dit-il en riant puis marchant, semblant ne plus être saoul, étrangement.


Dernière édition par le Mer 20 Juin - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: New York, New York… Enfin finis les problèmes !   Mer 20 Juin - 0:48

Pas bon ça. Pas bon du tout. Qu'est-ce qui lui avait pris de venir dans cette foutue ruelle ? Et pourquoi l'ivrogne n'était-il pas un vrai ivrogne ? T__T Qu'est-ce qu'elle haïssait déjà New York. Elle aurait dû se tailler à Forks ou dans n'importe quel autre trou paumé au fin fond de la basse Amérique. Foutue elle était. Enfin…

Ce mec était un mutant, elle en était sûre et certaine. Et l'assurance soudaine qu'il avait n'était pas un bon signe pour la rousse. Une seconde, c'était des rats qu'elle entendait couiner ? Peut-être un moyen de se sauver… Quoiqu'elle savait pas ce que lui voulait le mutant. Enfin si --' Il l'avait expliqué dans sa première phrase.

Tournant la tête vers les rats sa bouche cachée à la vue de l'homme, elle se mit à ordonner, de sa voix subjective toujours, aux rats d'empêcher l'homme de s'approcher trop près. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'ils seraient un secours suffisant. Ce dont doutait Amber >< Le problème quand on débarquait dans une ville c'est qu'elle connaissait pas bien le coin et que donc elle pouvait pas espérer semer le gars dans les petites ruelles. Elle s'y perdrait sans doute si elle essayait…

Y avait plus qu'à croiser les doigts pour que le mutant ait pas un pouvoir trop méchant >< Et là, Amber en doutait T__T
Revenir en haut Aller en bas
MJ2

avatar

Nombre de messages : 81
pouvoirs : tout controler
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: New York, New York… Enfin finis les problèmes !   Mer 20 Juin - 0:53

Le mutant finit finalement par s'éloigner...

'' Je vais dévoiler à la presse ta vraie identité. Sans preuves, certes, mais vu les émules autour de toi en ce moment... ''

Le jour venait de se lever, le mutant était parti, à pas de courses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: New York, New York… Enfin finis les problèmes !   Mer 20 Juin - 0:59

Que… Comment ? Merde. Pas possible, le rattraper… Fallait. Vite.

Trop tard, il était déjà parti. Et les rats qui couinaient aux pieds d'Amber. La rousse aurait dû les lancer à la poursuite du mutant. Le problème maintenant, c'était que son procès allait certainement être remis en cause avec les nouvelles informations concernant sa véritable condition. C'était pas bon ça.

Amber soupira, se ralluma une clope et tira longuement dessus, pour se calmer. Oui, fumer n'était sans doute pas bon pour les bronches et tout ça, mais elle s'était rendue compte que, depuis qu'elle fumait, son pouvoir prenait plus de force… Bien sûr, elle n'était pas prête à devenir une fumeuse de deux paquets par jour, surtout qu'elle arrivait jamais à fumer ses cigarettes jusqu'au bout, il y avait toujours quelque chose pour l'interrompre. Le jour se levait et les rats retournèrent dans leur repère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: New York, New York… Enfin finis les problèmes !   Jeu 21 Juin - 1:11

~2 jours plus tard~
~Pas dans la même ruelle~

Miss McCard avait passé deux jours à errer dans les rues de New York City, évitant de repasser par les endroits où on l'avait déjà vue une fois. Elle avait réussi à convaincre -quoique persuader eût été le meilleur mot- un vieillard de l'héberger et de lui donner de l'argent. En contrepartie, l'homme s'était retrouvé écrasé en bas de son immeuble, ayant été pris par une soudaine envie de voler. La cause était inexplicable. Amber avait bien entendu disparu avant que les soupçons ne puissent porter sur elle. Pourquoi supprimer le vieil homme ? Il ne s'était pas gêné pour loucher sur le décoletté qu'elle avait le jour où elle l'avait manipulé et sans qu'elle ne l'invite, s'était proposé pour prendre soin d'elle… Encore heureux qu'il n'ait pas été sourd comme un pot, elle avait pu lui ordonner de garder ses distances avec elle.

À présent, Amber était arrivée dans Chinatown où elle déambulait tranquillement sans vraiment faire attention. Réussissant à se procurer un journal en assurant le vendeur qu'elle l'avait payé, elle descendit sur Brooklyn Bridge, en direction de Brooklyn justement. Elle marchait tranquillement sans se presser, sans même prêter attention aux klaxons des voitures, lisant en même temps le journal. Un article attira particulièrement son attention, et pour cause, son nom était mentionné. Ils allaient rouvrir le procès ? Alors qu'elle s'était donné tant de mal pour se faire innocenter ? Ils n'allaient en plus plus lui permettre de parler… Quel merdier. Tout en soupirant, elle plia le journal, le posa sur le rebot du pont et s'accouda à la rambarde pour regarder East River s'en aller vers le bord de mer…

C'est à ce moment qu'un objet appelé portable se décida à sonner. Maître Matthew O'Brien. Son avocat de l'affaire précédente, qu'est-ce qu'il voulait encore lui dire ce chieur ? La discussion fut vite expédiée par une Amber maussade. Quoi, elle était pas censée sortir de l'État ? C'était pourtant ce qu'elle avait fait et la Californie ne la reverrait pas de sitôt. Ce fut sur ces derniers mots qu'elle raccrocha. Une cacophonie s'éleva dans son dos. Elle fit alors volte-face pour voir ce qui était la cause de l'énervement des voitures. Bien lui en avait pris, une voiture venait de faire une embardée et manqua de lui rentrer dedans. Elle eut le temps de s'éloigner rapidement et resta un instant immobile, à quelques mètres de la voiture qui s'était arrêtée à deux centimètres de la rambarde. Si elle était restée au téléphone avec son crétin d'avocat, elle serait sans doute morte. Fallait qu'elle fasse attention à elle. Les gens étaient sortis de leurs voitures et s'étaient approchés du lieu. Si jamais on regardait le pont d'une vue aérienne, on pourrait se rendre compte que rien n'avait entravé la route de la voiture qui avait pourtant fait une embardée. À l'intérieur, tout le monde était indemne, le conducteur était déjà alpagué par une bonne dizaine d'automobilistes. Il assurait qu'il avait soudainement perdu le contrôle de la voiture et avait failli renverser la demoiselle qui se trouvait là-bas (disait-il en désignant Amber). Génial, maintenant, elle allait avoir droit aux témoins qui s'inquiétaient de son état… Comment elle allait faire pour se débarasser des collants ? Dire que tout allait bien ne les ferait que redoubler de questions. Elle détestait New York réflexion faite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: New York, New York… Enfin finis les problèmes !   

Revenir en haut Aller en bas
 
New York, New York… Enfin finis les problèmes !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Youpi ^^ HT Military enfin finis !
» Apprentit Barman au New York city bar =)
» Empire State Club au New York
» New York Unité Spéciale
» Patinoire artificielle de l'hôtel New York

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men heroes :: Hors jeu :: Corbeilles-
Sauter vers: