X-men heroes

Les X-men reviennent en héros, comment vont-ils le gérer ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au musée d'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Au musée d'histoire   Dim 25 Mar - 12:54

Rose était aux anges. Pour le première fois depuis quatre ans , ses parents lui permettaient d'aller se promener en ville. Et ils avaient décidé de l'emmener à New-york. Elle n'avait pas pu sortir de chez elle après avoir découverte qu'elle était une mutante.
Aujourd'hui , la guerre est finie et les mutants sont devenus des héros pour tous. Malgré tout, ils en restaient qui voulaient la continuer, d'après les informations. Mais Rose s'en moquait bien. Elle ne voulait penser à rien d'autre que la visite. Et ses parents lui avaient même promis de manger au restaurant .

Il y avait beaucoup de monde. Pour que personne ne lui rentre dedans , ses parents l'encadrèrent. Les billets avaient été achetés à l'avance pour éviter les queues d'attentes.


"Dites , on peut aller voir l'exposition sur l'Antiquité en premier ?

C'est toi qui décide aujourd'hui , ma chérie ."


Sa mère l'embrassa sur le front et tout les trois si dirigèrent vers l'étage concerné. Bien qu'ils aillent l'air confiant, Rose savait qu'ils avaient peur qu'elle se transforme en chat devant la foule. Aussi elle resta bien à coté d'eux et essaya d'éviter d'entrer dans une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Dim 25 Mar - 23:11

Tandis qu'un silence pesant régnait sur les rues endormies de New York, le vent glacial du soir fouettait le visage des rares passants, entraînant les feuilles et ordures des caniveaux sur son passage. C'était un courant sec et vif. Un courant rapide et inhabituel. Nous connaissons tous la météo pour ses fréquentes erreurs mais cette bourrasque à deux cent kilomètres heure s'avérait complètement imprévisible. D'ailleurs, en plissant légèrement les yeux ... Oui, fixez la rafale avec attention, du moins si vous en avez le temps. Ne remarquez-vous rien ? Oh - il est vrai que le regard d'un simple Homo Sapien est incapable de discerner quoique ce soit à telle vitesse. Pourtant, une puissante caméra à vitesse réduite pourrait distinguer la vague silhouette d'un homme. Et cet homme, c'est un mutant nommé Pietro Maximoff.

La bourrasque prit fin en centre ville, à quelques pas du Musée d'Histoire. Pourquoi à cet endroit précis ? Rien d'autre que le hasard. Vif-Argent s'était déjà promené en ville durant tout l'après-midi, se dégourdissant les jambes au fil des rues et prenant un malin plaisir à mettre quelques magasins sans dessus dessous. C'était un comportement de gamin, ridicule pour son âge, mais au moins ses activités étaient divertissantes. Il n'y a rien de plus drôle qu'une pagaille dans une boutique de fringues. Mannequins à terre, rayons renversés ... Quoique, la période des soldes était plus ... dévastatrice.
Planté devant la porte de l'édifice, le mutant jeta un oeil au bâtiment. Large façade bien décorée, style ancien et gothique. Bref, en un mot : un Musée. Quel lieu barbant. Et que je t'apprenne des trucs complètement inutiles et complètement has-been. Tout ça, c'était bon pour les tortures de la scolarité.


*Comment peut-on prendre plaisir à visiter ça. L'histoire, c'est du passé. On passe l'éponge et on oublie, qu'est-ce que ça peut nous faire que des types aient inventé un truc pour transporter de l'eau y'a plusieurs centaines de siècles ? Encore, s'il y avait un chapitre "mutant" ...*

Pietro esquissa un sourire. Finalement, rien que pour le rapprochement avec les mutants, ça valait peut-être le coup d'y jeter un coup d'oeil. Sans trop s'y attarder pour autant : il n'avait pas que ça à faire. Le jeune homme poussa donc la porte du Musée et pénétra dans le bâtiment. Un panneau gigantesque décoré de gommettes colorées indiquait les différents thèmes abordés et le chemin à suivre pour s'y rendre. Il scruta attentivement ce dernier puis décida de commencer par le commencement : l'Antiquité. Au pire, si l'exposition était vraiment trop ennuyeuse, il n'aurait qu'à mettre un peu d'animation.

[HJ : J'ai pas trop voulu m'incruster : c'est ton sujet, je sais pas trop ce que tu fais dans le musée. Alors l'action, je la lancerai au prochain post ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Lun 26 Mar - 21:41

Arrivée au palier de l'histoire sur l'Antiquité, rose resta quelques instants stupéfaite. Elle n'avait jamais vu autant de chef d'oeuvres dans un seul endroit. Elle ne savait pas par ou commencer.
"Et si tu commençais par le début" lui dis sa mère .
Rose hocha de la tête et entra dans l'immense galerie
.

Elle admira divers ustensiles, bijoux, objets de cultes. Elle n'en revenait pas de l'agilité des égyptiens à créer des choses si modernes pour leur époque.
*On ne fait plus de si belle chose aujourd'hui.* Rose s'approcha d'une vitrine ou étaient exposés des bijoux de plusieurs grandes reines. C'était à celui-ci qui aurait le plus de pierres précieuses et d'or. Un jeune homme que Rose ne connaissait pas s'approcha à son tour de la vitrine. Comme celui-ci la regarda un moment , elle lui sourit chaleureusement.
Mais sa mère l'attrapa brusquement par le bras et l'emmena à l'écart. Rose pouvait y lire de la peur .

"Tu ne dois plus jamais t'éloigner de nous Rose. Imagine que cet individu découvre ce que tu es. Il serait capable de te dénoncé! Même si les gens sont plus tolérant, tu n'es pas à l'abri. Je ne veux que ton bien , donc reste avec moi."
Ce discours exaspéra Rose. Voilà que sa mère allait gâcher sa journée. Elle s'énerva un peu et repoussa le bras de sa mère .
"Maman , je ne me suis transformée qu'une seule fois car j'avais eu très peur. Que veux tu qu'il m'arrive ici ? Rien. Et si ça se trouve ce jeune homme en est un aussi. Et je ne suis plus une enfant. Même si je suis une mutante, je suis avant tout une humaine qui voudrait passer une bonne journée !"

Elle avait désigné discrètement le jeune homme du doigts en parlant un peu trop fort. En colère contre sa mère , rose s'éloigna un peu plus loin dans la galerie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Mer 28 Mar - 20:03

Hrp : Je suppose que le type en question, c'est moi XD

Vif-Argent visitait tranquillement un exposé sur l'Egypte Ancienne - objets d'époque, décoration typiquement adaptée et commentaires via écouteurs au rendez-vous - quand un bruit de vive conversation parvint jusqu'à ses oreilles. Apparemment, on se querellait derrière lui. Et comme le mutant était tout ce qu'il y'avait de plus curieux et indiscret, il lui semblait tout à fait logique de tourner les talons pour écouter attentivement la discussion et, qui sait, y prendre part. Au premier abord, ce n'était qu'une simple dispute entre mère et fille. Banale et sans interêt. Pourtant le sujet ne lui était pas totalement inconnu. Les deux visiteurs parlaient à quelques mètres d'écart, la voix basse et semblaient décrire un mal invisible ; Pietro avait mémoire de pareils discours implicites les concernant : eux, les mutants. Voilà une conversation qui captait toute son attention. Il ne fut fixé sur le thème que lorsque la jeune fille prononça le mot "Mutante". Ainsi donc la demoiselle possédait, elle aussi, un don ... Intéressant.

Pietro décida d'emboîter le pas de Rose lorsque cette dernière échappa à l'étreinte de sa mère. S'il s'agissait bel et bien d'une mutante, il avait grand interêt à la connaître et à lui parler. Tout d'abord, apprendre en quoi consistait son pouvoir. C'était peut-être stupide : mais avec toutes les capacités mutantes existant à travers le monde, découvrir un don étranger était toujours passionnant. Et puis, la confrérie avait besoin de membres. Mieux valait mettre le grapin sur les nouveaux avant qu'ils ne tombent dans les bras des X-men, charmés par leurs beaux principes. L'éternelle lutte contre la raison et l'erreur ... mais dans l'histoire, au fond, qui a tort ?
*Les X-men, bien sûr, quelle question !*

Sur ces belles pensées philosophiques, le jeune Maximoff se lança sur les traces de la mutante qui s'était engagée dans une autre galerie d'exposition. Il utilisa ensuite son pouvoir d'accéleration pour la rattrapper discrètement. Une fois à son niveau, le confrériste lui adressa un sourire amical et déclara :
"Bonjour, vous aussi vous êtes passionnée par l'Egypte ? Génial cet exposé, n'est-ce pas ?"
Une chance que Rose Calwell ne soit pas télépathe. Dans le cas contraire, elle se serait vite rendu compte que Vif-Argent détestait l'Histoire et qu'il n'avait jeté qu'un oeil évasif sur les merveilles exposées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Jeu 29 Mar - 18:47

Rose était partie dans une autre galerie de l'étage. Sa conversation avec sa mère l'avait énervée et elle s'en voulait un peu de s'être emportée. Elle marchait tranquillement au milieu de diverses statues quand un jeune homme lui parla. Rose sursauta et se tourna vers la voix. En face d'elle se tenait le jeune homme de son âge avec des cheveux gris.
*Bizarre comme couleurs , mais chacun ses goûts.*
Il lui demanda si elle adorait l'Egypte et lui dit qu'il trouvait l'exposition passionnante. Rose était ravie de rencontrer quelqu'un qui avait les mêmes goûts qu'elle. Un grand sourire illumina son visage.

"En effet , l'exposition est merveilleuse. Et c'est rare de voir un garçon passionné par l'histoire. D'habitude ils préfèrent la mécanique." Rose regarda rapidement autour d'eux pour vérifier que ses parents n'étaient pas dans le coin. Et elle repéra un panneau indiqua les cultes égyptiens. Elle pris le bras de son nouvel ami et l'entraina vers la vitrine.

Une fois devant , elle lui fit admirer des peintures et des gravures. Voyant la mine un peu perplexe du jeune homme, elle lui expliqua de quoi il s'agissait.
"Ces gravures racontent l'arrivée des dieux égyptiens sur la terre des pharaons. Ils y reçurent un magnifiques accueil de la part de la population, qui ne n'arrêtait pas d'être étonner par les pouvoirs qu'ils possédaient. Eux n'auraient eu auncun problèmes à accepter les mutants. Tandis qu'aujourd'hui, ceci ne se reproduirait pas. L'homme préfèrera détruire ce qui est trop différent et qui lui fait peur. Mais le pire c'est que les gens adorerait voir des E.T. ou des créatures magiques. Je ne comprends pas leur réaction. Nous ne sommes pas si différent d'eux."

Rose avait laissé ses pensées dérivées et ne se rendit pas compte qu'elle lui avait dévoilée se qu'elle était. Elle n'avait rien contre les humains , mais à cause de leurs réactions , ses parents l'avaient tenue enfermée pendant longtemps. Et même aujourd'hui , si les tensions avaient quasiment disparues, beaucoup d'hommes sans pouvoirs voulaient faire disparaitre les mutants.
Elle sortit de sa torpeur pour reporter son regard sur le jeune homme.
"Au faite , je m'appelle Rose Calwell."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Sam 31 Mar - 18:25

Pietro se laissa entraîner jusqu'au panneau d'exposition sur les cultes egyptiens. Il contempla l'affiche un moment, cherchant en vain une sorte d'interêt dans les gravures présentées. Mouais ... L'art, qu'il soit ancien ou moderne, c'était pas trop son truc. Il ne voyait pas le "message". Les peintures semblaient représenter une histoire mais le mutant n'était pas en mesure de la comprendre, du moins avant que Rose Calwell ne se lance dans une explication détaillée. Lorsqu'elle lui déballa tout son discours sur les dieux, les hommes et la situation actuelle des mutants, Vif-Argent ne pu s'empêcher de sourire. Sans doute préférerait-elle vivre à cette époque, au milieu du culte des chats, considérée comme une déesse.

"Ah, c'est donc pour ça que vous aimez autant l'égypte ? Parc'que vous êtes mutante ? Oui j'imagine qu'à cette époque, vous seriez adulée comme une déesse. Et même si la situation des mutants s'est peu à peu améliorée ces derniers temps, nous sommes toujours méprisés ..."
Le petit "nous" glissé en fin de phrase voulait tout dire : c'était juste la façon la plus simple et délicate de faire comprendre à Rose qu'il était dans la même situation qu'elle. Bah ouais, parc'que débarquer et s'exclamer de façon franche : Moi aussi je suis un mutant martyrisé par la foule des Homo Sapiens, pourtant nous sommes les plus forts. Ils devraient nous respecter, pis' admettre qu'on est meilleurs qu'eux. C'est pas deux ou trois tanks qui vont nous faire peur, ça manque de ... tact.

Les filles aiment que les garçons fassent preuve de tact. Notamment les demoiselles accro à l'Histoire, avec un grand "H". C'est donc un Vif-Argent plein d'assurance qui s'appuya contre le mur. Juste à côté du panneau d'exposition. Il voulait papoter, en apprendre davantage sur Rose et attirer sa confiance avant de lui parler de la Confrérie. S'il s'y prenait mal, elle partirait et les Xmen ne tarderaient pas à la retrouver grâce au Cerebro. Et hop, une imbécile loveuse d'humains en plus ... Comme s'il n'y'en avait pas assez. Le mutant attendit que la jeune femme se présente, puis déclara à son tour en souriant : "Mon nom est Pietro Maximoff. Mais la plupart de mes amis m'appellent par mon pseudonyme, Vif-Argent."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Sam 31 Mar - 19:14

"Enchantée." Rose voyait bien que Vif-argent n'avait aucun gout pour l'Histoire. Et il avait deviné qu'elle aurait aimée vivre durant l'ancienne Egypte car les mutants auraient été beaucoup mieux acceptés. Elle était d'autant plus heureuse que vif-argent était un mutant. Celui-ci s'adossa au mur et rose vit se planter devant lui.
"J'aime cette époque parce que nous , les mutants , aurions pu vivre en paix. Mais laissons l'Histoire de coté. Tu es le premier mutant que je rencontre en chair et en os. Tu as du connaitre la guerre. Nous sommes si mal vu que ça?"

Rose était très curieuse. Normale elle avait quatre ans à rattraper. Vif-argent l'intriguait beaucoup. Il semblait décalé du monde et des hommes. Rose se demanda si tout les mutants étaient ainsi. Elle savait pas les informations que les pouvoirs étaient différents et de toute nature. Il n'y avait personne autour d'eux , ce qui mit Rose plus à l'aise. elle n'osait pas encore parler de son pouvoir .Elle croisa les bras et pencha la tête penseuse.
*Je me demande ce qu'il a comme pouvoir. Surement un très dangereux.*

Une famille passa derrière eux. Et un des gamins ne trouva rien de plus drôle que d'exploser son ballon. Le bruit étant très proche et bruyant , il surpris rose. Celle-ci se transforma en chat et sauta en haut de la vitrine. Vif-argent regarda ou elle atterit. Sur le guet , Rose poussa un miaulement de soulagement. La famille ne l'avait pas vu. Mais elle resta quand même si la vitrine.
"Ils m'ont fait peur , ces humains." Elle regarda Vif-argent ."Je suis sure que tu trouves mon pouvoir très nulle."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Jeu 12 Avr - 17:42

[Désolé pour le temps, vraiment, mais j'ai jamais de vacances aussi riches en péripéties >__<]

"Est-ce que nous sommes mal vu ? Eh bien ... comme un p'tit pois au milieu d'un bol de riz."
Ouais, les comparaisons n'étaient pas le violon d'ingres de Vif-Argent ... Il arracherait au moins un sourire aux lèvres de Rose. Mais le message était on n'peut plus clair. Les mutants restaient ... différents. Mis à part. Rejetés. Et ces distinctions, rares étaient les humains capables de les accepter. Alors les adorer ... Aux yeux de Pietro, le monde était toujours ligué contre les super héros. Cette bande d'abrutis sans pouvoirs n'était pas prête à laisser aux mutants une petite place au sein de la société. Il n'hésita pas à souligner ce point, de son habituelle bonne humeur : "Après la guerre ? Grâce aux X-men, les mutants sont un peu mieux vu. Mais ce n'est qu'une apparence trompeuse. En réalité, nous sommes toujours rabaissés. La chasse aux sorcières n'est pas terminée, loin de là Rose !"
Il désigna les parents de Rose d'un coup de tête, histoire d'appuyer ses propos. Il ne la connaissait pas mais il suffisait d'un brin de bon sens pour comprendre les relations qu'entretenait la jeune fille avec eux.

C'est alors qu'un incident se produisit ... incident complètement stupide : un ballon éclata dans un bruit assourdissant. Mais Rose prit peur. En quelques secondes à peine, elle se retrouva transformée en chat, perchée au sommet d'une vitrine. Vif-Argent, qui n'avait pas tout suivi, observa la scène avec incompréhension. Lorsqu'il comprit enfin que la jeune femme - sous la surprise - s'était laissée doubler par son pouvoir, il éclata de rire. "Ah oui, d'accooord ...", réussit-il à articuler entre deux fous rires. Effectivement, voilà un état mutant peu discret. Egalement peu utile, mais bon ... Si miss Calwell se taisait, elle pourrait presque passer pour un vrai chat. "Pas si nul que ça ! Tu as déjà songé à espionner des gens sous ta forme mutante ? Huuu ... Dommage. Ce s'rait pratique pourtant. Et intéressant. Ou pour entrer dans des concerts, des cinés gratuitement ... Pas mal, pas mal."
Sur ces paroles encourageantes (quoique un peu délinquantes, hein ?) Pietro se para d'un agréable sourire et quitta mad'moiselle pour faire le tour du musée à 300 km/h. Tout les moyens étaient bons pour étaler ses pouvoirs. De retour sur ses pieds plus vite que son ombre, les feuilles volant autour de lui, le mutant reprit du même ton : "Plus discret, utile pour rattraper un bus une fois l'arrêt raté !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Jeu 12 Avr - 18:32

Rose était toujours perchée en haut de la vitrine. Pietro , après avoir compris ce qui s'était passé et l'avoir vu sous sa forme de chat , partit dans un immense fou rire. Rose était un peu vexée , mais après tout la situation était comique. Rose s'était laissé emportée par son pouvoir pour le deuxième fois de sa vie en publique. Elle n'avait jamais fait attention à son apparence. Elle ressemblait à un magnifique Mau d'Egypte avec des yeux verts comme des émeraudes. Vif-argent lui demanda si elle profitait de son pouvoir pour aller en douce au cinéma ou à des concerts.*Ce sont des paroles de délinquants. Quoi que.* Rose se mit à y penser. Elle aurait pu le faire et en faire profiter ses amis si elle n'avait pas était enfermée chez elle. Elle en voulait à ses parents mais pas totalement car ils avaient pensé agir au mieux.

Vif-argent essaya de l'encourager et lui sourit. Puis d'un seul coup , une bourrasque de vent se fit ressentir. Pietro réapparu au bout d'une seconde même pas et entouré de feuilles. Rose était vraiment surprise
. "Ton pouvoir est beaucoup plus impressionnant que le mien.Tu peux te déplacé plus vite que le vent. Tu a du en voir et faire des choses, comme rattrapé ton bus par exemple. Je t'envie d'en avoir un tel que celui-ci." Les gens n'avaient rien vu mis ils étaient un peu perdu. Certains ne retrouvaient plus leurs fascicules et d'autres avait égarés leurs petits gâteaux. Rose se mit à rire doucement. "Pour ma première sortie depuis 4 ans , elle est vraiment bien réussit. Et grâce à toi. Tombé sur un mutant aussi sympa et cool relève du miracle."
Rose lança un clin d'oeil à Pietro et sauta du haut de la vitrine. Elle tomba sur ses pattes sans problèmes. Puis elle tenta de reprendre sa forme humaine , mais se fut un échec.
"Je crois que j'ai encore du boulot avec mes pouvoirs. Au fait tu connais surement d'autres mutants. Cela ne te gênerais pas de me les présenter ? J'en serais vraiment ravie." Rose inclina la tête et attendit. Elle avait très envie de voir d'autres personnes comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Lun 30 Avr - 18:01

Vif-Argent hocha la tête de haut en bas, en signe d'affirmation. Il avait enfin gagné la confiance de Rose. Comme quoi, faire le pitre pouvait jouer en sa faveur ... Sympa et cool - ouaw, quel éloge ! Le garçon encaissa les compliments d'un sourire, puis passa machinalement une main dans ses cheveux blancs.
"Oui, c'est vrai que tu manques d'entraînement mon p'tit chat", chuchota-t-il d'un ton blagueur. Néanmoins ... Euh ... Rose ne comptait tout d'même pas rester sous sa forme féline ? Ca risquait de poser quelques problèmes. D'abord, parc'que les animaux de compagnie n'étaient pas autorisés dans le bâtiment. Ensuite, Pietro (bien que les préjugés ne soient pas sa tasse de thé) passerait pour un timbré.
Vous en avez vu beaucoup vous, des gens discuter gaiement avec un matou au beau milieu d'un musée ?

"Oh, ça pourrait être pire. Imagine la scène si tu ne t'étais qu'à moitié transformée ... Une Rose Calwell dotée de deux oreilles de chat. Ou d'une queue. Dur à cacher, une queue. Attention, mesdames et messieurs. Vous pouvez l'accueillir dans un miaulement de plaisir. Voici ... Catgirl !"

Le mutant éclata de nouveau d'un rire moqueur : "Désolé ... je sais, je suis lourd et insupportable."
Et ce n'était que le début. Tête de chat ne connaissait ni l'impatience, ni la prétention qui le caractérisaient tant. Toute l'énergie que dégageait le jeune Maximoff devenait vite épuisante, même pour un surhomme.
"Cloîtrée durant 4 ans ? Ca d'vait pas êtr' la joie tout les jours !" Un sifflement d'admiration lui échappa. Sa capacité d'autarcie l'impressionnait presque plus que son pouvoir. Pas d'ciné ... pas d'concert.
"Je pourrais te présenter à la Confrérie. C'est un petit groupe de mutants dont je fais parti, on s'efforce d'améliorer nos pouvoirs pour ... comment dire ... affirmer la puissance des mutants."
La Confrérie semblait plutôt occupée ces derniers temps, mais Magneto ne cracherait sûrement pas sur une nouvelle recrue. Rose n'était pas très douée, mais elle apprendrait. Pietro pensa alors à Mystique.
"Justement, je connais quelqu'un capable de se métamorphoser selon son désir. Elle s'appelle Mystique. Peut-être t'aidera-t-elle à retrouver ta forme humaine. Ca vaut l'coup d'essayer."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Lun 7 Mai - 21:51

"La confrérie? C'est un nom bizarre pour un groupe de mutants. Cela fait plutôt penser à un groupe de lycéens."
Rose avait écouté la proposition de Vif-argent ainsi que ces blagues. Elle se mit à rire, plutôt à miauler de plaisir. Elle avait toujours rêver de rencontrer des mutants. C'était une chance en or qui se présentait. Elle marcha un peu entre les vitrines pour essayer de trouver ses parents. Elle fit attention à ne pas se faire voir. Mais ils étaient nul part. Elle retourna auprès de son nouvel ami. C'est sans le faire exprès qu'elle retrouva sa forme humaine.Enfin à peu près. Elle gardait ses yeux de chat ainsi que ces griffes. Elle s'observa longtemps dans une vitrine.

"Je te suis. Et je serai ravie que... Mystique m'aide pour retrouver une apparence toute à faite normal. "
Elle pris vif-argent par la main et le conduisit vers la sortie. Personne ne se rendait compte de la légère différence.
"Au faite, j'adore le surnom que tu m'as trouvé. Et tu n'es pas du tout lourd, contrairement à mes parents.
Elle les repéra justement. Ces derniers l'attendaient à l'entrée, inquiet. Rose passa devant eux, un petit sourire aux lèvres.
"Je reviens plus tard. Pietor m'emmène voir des gens comme moi, qui n'auront pas peur de ce que je suis."
Elle passa la sortie en leur faisant un signe de la main. Ceux-ci étaient encore trop occuper à comprendre ce que leur fille sous-entendait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Mar 8 Mai - 19:24

*Un groupe de lycéens ... Voilà une remarque qui plaira sans doute beaucoup à Magneto !*
Cette idée fit sourire Vif-Argent qui observait Rose se faufiler agilemment d'une vitrine à l'autre, sans qu'aucun visiteur ne s'en aperçoive. C'était amusant de voir un chat errer au beau milieu d'une exposition sur l'Egypte Ancienne (les matous n'étaient-ils pas l'idole de cette civilisation ?). Plus encore lorsqu'on savait qu'il ne s'agissait pas vraiment d'un animal de compagnie. Miss Calwell retrouva alors sa forme humaine et contempla attentivement son reflet dans une vitrine. Pourquoi, se sentait-elle décoiffée ? Oh mais ... Ah ah, sa forme n'était plus si humaine que ça ! La théorie du confrériste venait de se confirmer : ses griffes et ses yeux de ne s'étaient pas totalement métamorphosés. De nouveau, il ne put s'empêcher de glousser. Mais lorsqu'il parla, son ton semblait plus sérieux :
"Ah, tu vois. Qu'est-ce que j'disais ... Mwerf, ce n'est pas le plus voyant. C'est beau, des yeux de chats."
Mais Rose ne releva pas cette réflexion. Elle déclara avec entrain qu'elle adorait le surnom qu'il lui avait donné.
"Quel surnom ? Mon p'tit chat ou catgirl ?", susurra malicieusement le mutant en s'approchant du miroir.

Puis Rose agrippa la main de Pietro et l'attira sur ses pas en direction du panneau Exit. Il se laissa entraîner, heureux de ce soudain enthousiasme. La jeune fille devait vraiment être impatiente de rencontrer d'autres mutants. En deux temps - trois mouvements, les voilà tous deux plantés devant la porte du musée. Mais catgirl ne s'arrêta pas là et coupa net devant ses parents, glissant quelques mots au passage sur son lieu de destination.
*Hum, j'espère que Magnéto n'est pas trop occupé avec son histoire de mutant. Ce plan qu'il semblait mettre en place avec le nouveau mutant, Mastermind ... cette arrivée à l'improviste risque de perturber ses projets*
Une fois hors du musée, Vif-Argent et Rose s'éloignèrent du bâtiment, histoire de n'pas être rattrappés par les parents qui se souciaient sans doute déjà du départ de leur fille. Pietro se tourna alors vers la potentielle nouvelle recrue et se décida à lui donner quelques expliquations sur la confrérie : "On a un QG un peu plus loin en ville ..."
Où il serait risqué de l'emmener. C'est vrai quoi, on ne conduisait pas n'importe qui dans le quartier général ... Ce s'rait stupide. Surtout si la demoiselle tombait dans les bras des Xmen par la suite - sait-on jamais. Une idée lui vint alors : "On est pas prêts d'arriver à c'train là. Tiens, si tu t'accrochais à mon dos ! J'utiliserai mes pouvoirs."
Ils seraient ainsi beaucoup plus rapides, et Rose n'aurait pas le temps de mémoriser le trajet jusqu'au QG.
Revenir en haut Aller en bas
Blackheart

avatar

Nombre de messages : 24
pouvoirs : Metamorphe
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Jeu 17 Mai - 22:05

Blackheart s'était metamorphosé en petit garçon d'environ six ans. Le petit avait les cheveux bruns et portait des vetements sales tachés de boue. Il marchait dans la rue mais aucun passant ne s'arretait tellement qu'il était discret.
Blackheart repera ses "proies": un homme parlant à une fille aux griffes et aux yeux de chat, une mutante. Le petit garçon se mit alors à sangloter pour attirer l'attention des deux amis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Ven 18 Mai - 17:52

Rose et vif-argent se trouvaient maintenant devant le musée. Il n'y avait pas plus grand monde dehors. Rose se sentait super bien et vraiment heureuse depuis longtemps. Elle respira à fond l'air, même si elle était polluée. Elle se tourna vers Pietor.
"Je suis d'accord pour la petite ballade. mais je ne risqua pas d'être un peu lourde sous cette orme? Et puis avec mes super beaux ongles, je risque de te refaire une garde-robe ou un nouveau look, sans le faire exprès."

Ils avançaient dans la rue, se tenant le plus loin possible des gens. Pendant qu'ils bavardaient, ils passèrent devant un petit garçon. Celui-ci pleurait et portait des vêtements sales, enfin plutôt des haillons. Rose s'arrêta et le regarda.
*Les gens n'ont pas honte de laisser un enfant dans la rue. Même si on est pauvre, cela ne se fait pas.* Rose observa les alentours, puis reporta son attention sur le garçon, puis regarda Pietor. Ses griffes devinrent moins apparentes, mais elle conservait ses yeux de chat. Elle mis une main sur le bras du mutant.

"On ne peut pas le laisser ainsi. Il risque de lui arriver n'importe quoi." Elle lança un regard implorant à son ami. Puis Rose s'approcha du petit garçon, s'agenouilla et lui sourie. Avec une de ses mains , elle lui essuya les larmes qui coulaient. Elle lui trouva un visage mignon et timide. ' Salut, moi c'est rose. et mon ami c'est Pietor. Tu ne devrait pas te trouver seul ici. Tes parents doivent s'inquiéter."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Sam 19 Mai - 14:48

[HRP : C'est Pietro pas Pietor XD]

"Refaire ma garde robe ? Hu, tu as raison. Garde tes distances ...", répliqua Pietro en riant à pleines dents.
C'est alors que Catgirl s'arrêta devant un petit garçon en haillons. Perdu ? Abandonné ? En tout cas il pleurait à chaudes larmes. Si cela ne tenait qu'au confrériste, les deux jeunes gens auraient machinalement continué leur route sans faire dans la compassion. M'enfin voilà ... Rose était une fille. Et quand le pathétique se présentait, on sautait sur l'occasion pour remonter son taux de moralité. Pas du tout le genre de Vif-Argent, qui mit pourtant son appréhension de côté et esquissa un faux sourire compatissant dont il avait le secret lorsque Rose lui attrapa brusquement le bras. Qu'allait-elle lui demander ... Ah. On n'peut pas le laisser ici. Et que voulait-elle en faire ? L'adopter ? Tsss. Ils l'emmèneraient jusqu'au poste de police le plus proche. Pas question de se coltiner un gosse.
"Euuuhum oui ... Et qu'est-ce que tu comptes faire ? Le reconduire chez ses parents ?", marmonna Pietro tandis que la mutante s'agenouillait face au bonhomme pour essuyer les larmes qui coulaient sur ses joues *S'il en a*
Elle commença à faire les présentations. Vif-Argent haussa les épaules et s'approcha à son tour du môme.

"Tu habites où ?", ajouta le confrériste. Il lui fallait bien faire mine de s'intéresser aux bonnes causes de Rose.
Une main négligemment collée contre la nuque, le garçon jeta un oeil aux alentours. Il espérait voir débarquer en trombe des parents rongés par l'angoisse d'avoir perdu leur fils. Mais non, rien ... Arf. Voilà qui n'arrangeait pas les choses. Les deux mutants devraient jouer à la chasse au trésor ... But : retrouver la famille d'un mioche. Cooooool.
*C'est sûrement la meilleure mission que l'on m'ai donnée de toute mon existence. Sauver un gamin. Grrra*
Ouais, y'avait mieux à faire. Du genre rejoindre Magnéto pour bosser sur le plan qu'il ne lui avait pas encore révélé. Pietro grinça des dents. Si les autres mauvais mutants apprenaient qu'il visitait des musées et jouait les bons coeurs avec Rose, il serait la risée de la confrérie pendant des semaines, voire des mois. Sauver des vies innocentes - c'était bon pour les X-men ça. Vif' soupira et imita son amie en s'accroupissant devant le môme. Plus vite l'affaire serait réglée, plus vite il rentrerait au QG. Et Dieu sait comme les secondes étaient précieuses pour un mutant comme lui ! Le jeune homme glissa une main dans ses cheveux puis déclara passivement : "T'as un nom ?"
Revenir en haut Aller en bas
Blackheart

avatar

Nombre de messages : 24
pouvoirs : Metamorphe
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Sam 19 Mai - 15:15

Les deux mutants semblaient avoir reperé le petit Blakheart (^^). La fille ne voulait pas laisser le petit ici, ce qui arrangeait le metamorphe. Elle s'agenouilla pour lui essuyer ses larmes. Black eu un mouvement de recul mais se laissa finalement faire afin de bien jouer son rôle d'enfant martyr. Elle lui donna ensuite son nom: Rose.

-"Je...je suis perdu."dit Blackheart en sanglotant.

La garçon au cheveux limite blancs semblait plus hostile au petit, il fallait donc que Black redouble d'effort avec lui...Il lui demanda où il habitait. Le petit designa la route qui menait vers la zone industrielle. Puis, quand il demanda son nom, le petit repondit d'une voix tremblante:


-"Lu..Lucas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Lun 28 Mai - 19:53

"Bonjour Lucas."
Rose souria au petit garçon et se leva. Elle regarda Pietro. Il ne semblait pas du tout heureux qu'elle veuille aider un parfait inconnu. Elle lui lança un petit sourire et regarda la rue. Personne ne faisait attention à eux. Quoi de plus normal dans une grande ville comme New York. Après tout, la seule loi qui règne est celle du plus fort. Ou des non mutants pour le moment. Le gamin les observait tout les deux avec ses yeux tristes. Rose se laissa attendrir. Il leur indiqua ou il habitait. En plein dans la zone industrielle. Un coin pas très bien fréquenté et bizarre pour y habiter. *Peut-être pour des gens dans le besoin. Le monde est très mal fait.*

Une voiture de police passa dans la rue. Rose la suivie des yeux et la vit se garer un peu plus loin. Et un peu en retrait de la foule. Rose l'indiqua d'un signe de la tête à pietro.
"On pourrait aller les voir. Ils retrouveraient les parents de Lucas plus facilement que nous. Et ainsi nous pourrons repartir plus vite."

Elle attrapa la main de lucas et passa une main dans ses cheveux.Elle poussa un long soupir. Elle était soulagée car elle n'avait pas du tout envie d'aller dans la zone industrielle. Et plus elle resta là, plus ses parents pouvaient la retrouver. Et elle n'en n'avait pas très envie. Elle préférait rencontrer des mutants. Mais la situation de Lucas la peinait vraiment. Elle montra de la main la voiture. "Ces gens vont t'aider à rentrer chez toi. On va aller les voir ensemble d'accord?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Mer 30 Mai - 22:46

Pietro Maximoff inclina légèrement la tête du côté désigné par le petit Lucas. Quoi, ce môme vivait dans la zone industrielle ? Ben voyons. Un quartier paumé, pauvre, rongé jusqu'à la moelle par la pollution, 100% industriel ... Et surtout -> éloigné. Alors ... les parents de Lucas l'avaient-ils abandonné en plein centre ville ? Hum. Plutôt bizarre comme attitude pour une autorité parentale. Le mutant haussa un sourcil et déclara d'un air sceptique : "Eh bien ... Tu en as fait une trotte, tout seul. Tu n'es tout d'même pas venu jusqu'ici à pieds, non ? C'est loin de chez toi."
Malgré les apparences, sa méfiance était purement factice. Une mauvaise habitude qu'on prenait rapidement en compagnie de Mystique. Vif-Argent ne releva d'ailleurs pas l'incohérence : il était pressé de s'enfuir. Plus vite les deux jeunes gens se seraient débarassés du gamin, plus vite ils rentreraient dans la Confrérie. De plus qui sait ... peut-être Lucas était-il un mutant capable des mêmes prouesses que lui ? Cela ne semblait pas impossible.
"Lucas, c'est ton prénom ? Eh bien Lucas, la prochaine fois que tu te promènes dans les parages, penses à mettre une carte dans ta poche. Ca t'éviteras de déranger parler avec des inconnus que ... tu n'connais pas."

Quel philosophe ce Vif'. Lorsque Rose Calwell fit signe au confrériste pour ensuite lui proposer de confier le gamin à la police, les lèvres du jeune homme s'étirèrent, amusées. Elle tombait bien celle la. Quelques mouvements de tête approuvèrent énergiquement les propos de Catgirl : "Bonne idée. C'est leur boulot d'aider les gens, après tout."
Pietro glissa machinalement ses mains dans les poches avant de son jean et contempla les bonnes oeuvres de Rose avec recul. C'est que la demoiselle semblait vraiment s'inquièter pour son petit protégé. Assurément née pour devenir une super héroïne, huhu. Elle était très ouverte, très sociable, et pourtant enfermée depuis des années loin de l'actualité. Tandis qu'elle expliquait minutieusement leur plan à Lucas, Vif-Argent remarqua l'inquiètude sur son visage. Il lui chuchota à l'oreille : "T'inquiètes pas Rose, je suis sûr qu'il va se débrouiller. C'est un brave gosse."
Puis Pietro jeta un coup d'oeil à la voiture de police. C'est fou, il n'avait jamais autant aimé les flics.
Revenir en haut Aller en bas
Blackheart

avatar

Nombre de messages : 24
pouvoirs : Metamorphe
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Sam 2 Juin - 13:34

Lucas/ Blackheart la regarda d'un drôle d'air. Il n'avait pas prevu qu'elle penserait à aller voir la police... S'ils allaient les voir, ça serait fini pour lui... L'homme paraissait d'accord avec elle en plus... Le blond l'agassait fortement: mettre une carte dans sa poche et puis quoi encore?!

-"J'veux pas."dit le petit garçon."J'veux juste rentrer chez moi."ajouta-t-il en commençant à partir.
Il ne savait pas si les deux jeunes gens le suivraient mais il ne pouvait pas risquer de se faire attraper par la police car même s'il serait capable de s'echapper cela serait embetant pour lui...



(HJ: désolé j'avais pas vu que tu avais repondu...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Mar 5 Juin - 20:09

Rose était un peu embêter. Elle ne voulait pas que Lucas reste seul dans la rue. Il pouvait lui arriver n'importe quoi. Mais il n'avait pas envi que les policiers les aident. Cependant, elle n'avait vraiment pas envi de se balader dans ce coin peu chaleureux. Pietro lui chuchota à l'oreille. Mais ce qui lui dit ne la rassura pas trop. Elle tenta de convaincre Lucas.
"Je te promets qu'ils ne vont pas te faire de mal. Et ils vont te ramener chez toi. Pietro et moi n'avons pas le temsp de te ramener. Fais nous confiance."

Lucas commença à partir vers les usines. Mais Rose le tenaient toujours par la main. Elle poussa un soupir et la lui lacha. Elle regarda à tour de rôle les usines, lucas et la voiture de police. Elle observa même la rue qui menait au musée.* Manquerait plus que mes parents se pointent.* Mais ceux-ci n'étaient pas là. Les policiers étaient toujours dans la voiture. A croire qu'ils faisaient la sieste. Rose se mordilla un ongle, plutôt une griffe. Ils ne pouvaient pas rester là cent sept ans. Et puis Pietro donnait l'impression de s'ennuyer ferme. Ainsi que ne pas aimer le petit garçon. Ce qui était apparament réciproque.
Rose observa la ruelle sombre qui s'étendait sur plusieurs kilomètres derrière Lucas. Elle semblait ne pas avoir de fin. Malgré ses yeux de chat, elle ne put rien distinguer.
Elle se tourna vers Pietro.


"Le mieux serait que tu ailles voir la police et que tu leur explique ce qui se passe. Je vais essayer de convaincre Lucas de les suivre."
Elle avait chuchoter à l'oreille de Pietro. Elle espérait que s'il s'éloignait, Lucas serait moins sur la défensive et l'écouterais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Sam 9 Juin - 0:47

*Mais quel chieur ce mioche ... C'est à vous passer l'envie de dev'nir parent. Manquerait plus qu'il pète un cable et se roule par terre ... Retenez-moi, ou je l'attrappe par la peau du cou et le clou sur la voiture de police*
Vif-Argent inclina la nuque en arrière et soupira. Il n'était pas d'une patience à toute épreuve et ne l'avait jamais été. Difficile d'attendre les retardataires lorsque vos pouvoirs vous permettent de boucler n'importe quelle tâche en un éclair ou d'en faire plusieurs à la fois. Pour Pietro, chaque seconde comptait et pesait son importance. Il y avait un quota d'heure par activité à respecter ... et Lucas lui prenait bien trop d'temps dans la case discussion inutile.
Les yeux rivés sur le ciel, le mutant grommela son mécontement tandis que Rose semblait toujours rongée par l'inquiètude. Il voulait lui dire, en toute sincérité, quelque chose du genre : "Laisse tomber Catgirl, on ne s'ra pas les seuls pigeons à s'apitoyer sur son sort. Le prochain passant reconduira Lucas dans son quartier en lui tenant la main."
Mais de toute évidence, Rose Calwell n'appréciait pas l'insouciance et le manque de compassion dont Vif' faisait preuve. Ce dernier jugea donc ses commentaires malvenus, et se contenta de fixer le gamin de son regard noir.

De toute façon, c'était clair pour le confrériste : Rose et lui-même n'accompagneraient pas plus loin le mioche. La jeune femme semblait de son avis puisqu'elle lui demanda de rejoindre la voiture de police et de discuter avec les poulets. Les poulets, ce n'était pas la tasse de thé de Vif-Argent qui préfèrerait laisser cette tâche ingrate entre les mains de sa coéquipière. Mais tant pis ... c'était toujours mieux que de reconduire le gamin au pas d'sa porte.
"Okay okay, j'y vais ... Essaies d'être convaincante" répondit Pietro. Puis il quitta la scène d'un pas - hum - rapide.
Alors, tout en jetant un oeil vers Rose pour analyser la progression de la situation et savoir s'il serait enfin possible de décoller vers la confrérie, le garçon se lança dans la tâche ardue qui était d'expliquer tout ceci aux flics. Le sourire éclatant, mains sur les hanches, il déclara : "Bonsoir. J'vois qu'vous êtes trèèès occupés mon amie et moi venons de trouver ce garçon sur notre chemin. Apparemment, il s'est égaré et vit dans la zone industrielle. Hum ... On s'inquiète pour lui, mais on craint aussi de n'pas pouvoir le ramener. Vous pourriez vous en occuper ?"


Dernière édition par le Lun 18 Juin - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blackheart

avatar

Nombre de messages : 24
pouvoirs : Metamorphe
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Dim 10 Juin - 15:08

Rien ne se passait comme prevu!! Black devait trouver une solution et vite!
L'homme partit vers la voiture de police et la jeune femme devait le convaincre.

*Me convaincre de quoi? D'aller en prison? *
Il ne devait pas se laisser emmener vers les policiers. Mais aussi...ces deux mutants... Ca serait dommage de ne pas les attrapper... Oui mais il ne pouvait pas non plus risquer sa liberté pour deux idiots (désolé ^^) qui refusaient de le suivre aveuglement...
Black decida alors de partir en vitesse. Il commença à courir mais pas très vite à cause de ses petites jambes. Mais il esperait que Vif n'avait pas eu le temps de prevenir la police car sinon, ils seraient à ses trousses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Mar 19 Juin - 14:58

Rose vit Pietor partir voir les policiers. Ceux-ci allaient à tout les coups bien vouloir les aider. Lucas allait rentrer chez lui et les deux mutants iraient vaquer à leur affaires. Elle se tourna pour parler et convaincre, plutôt persuader, Lucas. Mais il n'était plus là. Elle le chercha du regard. Il n'était pas partir dans la grande rue, ne se cachait pas là ou elle se trouvait.

Elle le repéra quelques secondes plus tard. Il se trouvait au milieu de la ruelle sombre et courait aussi vite que lui permettait ses petites jambes. Il se dirigeait tout droit vers la zone industrielle.

*Oh c'est pas vrai*
Rose poussa un soupir d'exaspération, en miaulent à moitié. Elle pivota vers Vif-argent et lui fit de grand signes pour montrer vers ou elle allait. Un policier la repéra. Sans attendre qu'ils arrivent, elle partit rejoindre Lucas. Il était au bout de la ruelle. La lumière passait de moins en moins et l'air devenait l'air au fur à mesure de l'avancée de rose. Elle se sentait oppressée par les murs noirs d pollution et de saletés.
*Ce n'est vraiment pas un lieu pour un enfant.*

Elle rattrapa Lucas, le prit par le bras et l'arrêta. Rose était essouflée, en sueur et voulait partir le plus loin possible de ce lieu. Elle tremblait un peu mais repris vite son calme.
"Il ne faut pas avoir peur comme ça. Les policiers sont des gens très sympa, tu peux me croire. Ils ne te mettront pas en prison, si c'est de ça que tu as peur. Allez retournons là bas. Ce coin ne me dit rien qui vaille."

Elle désigna du doigt l'autre bout de la ruelle, ou devait se trouver encore pietor car il n'y avait personne derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Sam 30 Juin - 21:13

Pietro était quant à lui en train de donner quelques détails sans importance aux flics qui, apparemment, n'étaient pas pressés de s'occuper de leurs problèmes. Parc'que franchement, demander son nom et prénom dans un cas comme celui-ci ... quelle utilité ? Il ne dénonçait pas un incendie - un meurtre - un vol - ou je n'sais quoi d'autre ... Bon sang ce n'était qu'un simple service ! Face à ces insupportables humains qui lui faisaient perdre un temps si précieux, difficile pour Vif-Argent de garder son calme. Il maugréait : "Mais qu'est-ce que vous attendez ?! C'est votre boulot de prendre en charge les problèmes des autres, non ? Ca tombe bien, parc'que mon amie et ..."
Mais lorsqu'il se retourna pour désigner son amie justement, cette dernière n'était plus là. Partie, disparue ! Elle courrait quelques mètres plus loin en direction de la zone industrielle, sur les talons du petit Lucas qui n'en faisait qu'à sa tête. Le mutant grinça des dents. Abandonnant les poulets à leur pause café, il se lança à la poursuite de Catgirl et de son jeune protégé. Il ne lui fallut que quelques dixièmes de seconde pour doubler le groupe.

*J'aurais dû le ramener chez lui moi-même, avec mon pouvoir, ça n'aurait duré que quelques secondes*
Toujours d'une humeur massacrante en constatant que son projet de recrutement tournait au vinaigre à cause d'un sale mioche, Vif rejoignit Rose qui s'entretenait déjà avec le mioche en question. Planté derrière la jeune femme, il croisait les bras, approuvant ses dires de brefs hochements de tête. Et pourtant ... il comprenait tout à fait l'animosité qu'éprouvait Lucas envers les policiers. Surtout ceux-là. Cloîtrés dans leur bagnole avec un sac de beignet, pouah ... quelle fierté. Seulement voilà : on ne lui demandait pas son avis, à Lucas. Alors Lucas se contenterait de faire ce qu'on lui disait. Du moins, c'était ce que pensait Vif-Argent ... avant. Car maintenant, tout ce qui l'intéressait, c'était débarrasser le plancher et vite. Il déclara en soupirant : "Bon ... Rose. Tant pis, je vais l'emmener moi-même. Avec mon pouvoir je serais chez lui en moins d'deux. Ensuite, on file à la Confrérie."
Puis il demanda au principal interessé : "Alors dis-moi : t'habites où dans cette fichue zone industrielle ?"
Revenir en haut Aller en bas
Blackheart

avatar

Nombre de messages : 24
pouvoirs : Metamorphe
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   Dim 1 Juil - 15:42

Blackheart kid courrait toujours. Il se rendit compte à un moment que la fille le suivait. Le blond lui était toujours avec les policiers.

Citation :
"Il ne faut pas avoir peur comme ça. Les policiers sont des gens très sympa, tu peux me croire. Ils ne te mettront pas en prison, si c'est de ça que tu as peur. Allez retournons là bas. Ce coin ne me dit rien qui vaille."

Blackheart riait interieurement. Les policiers sont des gens très sympas quand on a rien à se reprocher... Or Black avait des tonnes de choses à se reprocher...De nombreux enlèvement enfin bref... Elle designa le bout de la ruelle. Black regarda et vit l'homme arriver. Il manqua de grimacer.

Il proposa de l'emmener avec son....pouvoir? Blackheart était desormais sur qu'il avait affaire à des mutants... Il entendit ensuite le nom de confrerie. L'homme demanda où il habitait. Le garçon designa la zone industrielle, à droite. Mais il demanda ensuite innocement:

-"C'est quoi ton pouvoir?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au musée d'histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au musée d'histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Musée d'histoire militaire de Vienne
» Avis de marché - Marseille (13) - chantier de restauration de peintures du Musée d'histoire de Marseille - 5 lots.
» Avis de marché - Suresnes (92) - restauration de 100 objets des collections du musée d'histoire urbaine et sociale de Suresnes - 4 lots : terre cuite, céramique et verre - plâtre - métal - papier, bois, carton
» Avis de marché - Marseille (13) - Musée d'histoire de Marseille - chantier des collections du Musée d'histoire de Marseille pour le transfert de ses collections dans ses réserves et dans le cadre de la rénovation du Musée.
» Avis de marché - Marseille (13) - Musée d'Histoire de Marseille - lots (lapidaires, peintures, Maquettes et Mosaïque)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men heroes :: Hors jeu :: Corbeilles-
Sauter vers: