X-men heroes

Les X-men reviennent en héros, comment vont-ils le gérer ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le repos sur un banc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wither
Invité



MessageSujet: Le repos sur un banc.   Dim 10 Déc - 3:16

Arrow Rues de New York...

Alors que Wither venait de rentrer dans l'enceinte du parc, un violent coup de fatigue le prit ... Il s'approcha d'un des bancs qui lui faisaient face. Il commenca par s'asseoir, mais la force du sommeil prenant le dessus, il fut forcé de ne pas lutter de s'allonger. Là encore, il ne pouvait pas lutter, à mesure qu'ils les ouvraient, les paupières se fermaient jusqu'à ce que Wither s'endormit. Il n'avait pas calculé l'impact de cette négligence. Il était à découvert pour les bandits qu'il fréquentait auparavant, considéré comme S.D.F et, en plus, il ne réfléchit pas que les gens qui voulaient le réveiller pourraient lui toucher le visage... Wither avançait dans son rêve; aucune image du professeur Xavier ne lui revint... Ce qui était normal vu son âge à leur rencontre... Les yeux fermés, le souffle endormi, il dit à voix haute pourtant :

'' Lâchez-moi ! Professeur, à l'aide... '' Ce n'était qu'un cauchemar bien sur, mais ç'eût parut réel.
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Dim 10 Déc - 14:56

Trois clochars alcoolisés rôdent dans les parages.

"Regard'le l'autre ! Il pionce dans ta niche Johnny !"
"Ouais ! Je vais le signer comme un cochon..."
"Hhhhmmm du cochon !"
"On va le faire dégager de chez moi !"


Le "Johnny" sort un couteau suisse très usé, et en sort une petite lame.

"Perce pas son manteau, j'veux l'récupérer..."
"Je vais lui faire ses poches pour me payer du cochon."


Les trois hommes se dirigent vers Whiter...
Revenir en haut Aller en bas
Wither
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Dim 10 Déc - 22:47

Le cauchemar de Wither cessa alors qu'il ouvrit légèrement les yeux. Il entendit de vagues paroles bégayées... Il se retourna sur le banc et vit aussitôt trois clochards. Un d'eux, tenait un couteau suisse dans une main, la lame était sortie... Wither commença à paniquer... Le clochard s'approcha alors plus près de Wither...

* Je ne fais pas le poids, ils sont à 3 contre moi... Je ne sais même pas me défendre au corps à corps *
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Lun 11 Déc - 23:30

"Et l'affreux ! Dégage ! Tu es chez mes amis et moi !"
"Ouais... t'as déjà pioncé une nuit dans une chambre d'hôtel gratos ?"
"Non, ça m'étonnerait aussi ! Alors maintenant allonge l'oseille ou on t'allonge !"


Johnny passe devant ses acolytes. Il est assez menaçant, tapant une pose grotesque d'escrimeur, sa lame pointée vers l'avant et vers l'homme indésirable.

Feintant des départs vers l'avant, et faisant de grands gestes circulaires pour impressionner Wither, les deux guignols restent derrière : ils semblent assez impatients et plaquent le pauvre Wither, à peu reveillé, sur le sol boueux et glacial de Central Park.
Revenir en haut Aller en bas
Wither
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Lun 11 Déc - 23:49

Wither ne connaissait pas la loi des rues de New York. En effet, certains quartiers étaient animés, la nuit, d'une animosité cinglante. Il le découvrit quand l'un des clochards commença à dégainer sa lame en avant, en bougeant d'avant en arrière. Wither vit que les autres ne semblaient pas plus accueillants que le premier. C'est ainsi que montrant leur impatience, ils se mirent à deux sur le mutant pour le plaquer sur le sol boueux... Un sentiment de haine monta alors dans tout le corps de Wither... Sentiment semblable à celui qu'il éprouve lorsqu'il utilise son pouvoir... C'est ainsi qu'après mûre réflexion, il retira, tant bien que mal, son gant droit. Il réussit à bégayer une phrase, au clochard à sa droite, alors que sa tête était plaquée au sol :

'' Tes souvenirs t'accompagnent jusqu'au lieu où tes cendres demeurent. ''

* Pourquoi ... ?*

Wither regrettait déjà son attitude, mais la pulsion meurtrière l'avait submergée, l'empêchant de revenir en arrière; il mit sa main sur la jambe de l'homme à sa droite, et les conséquences de son pouvoir se firent voir....
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Mar 12 Déc - 0:13

Une odeur de porc grillé se fait sentir. Un cri glacial se fait entendre. L'un des clochards est pris de combustion quasi-spontanée ! Son compagnon recule alors de trois pas.

La réaction de Johnny ne se fait pas attendre. Il jette son canif à la figure de Wither, un trait sanguinolant mêlant hémoglobine et boue se dessine sur le flanc gauche de son visage. le chef de bande détale comme un lapin.

Le dernier, téméraire, se réavance et saisit la manche de Whiter. Véritablement agrippé à sa veste, les ongles pénétrant presque le cuir, il rapproche le mutant près de lui :

"Saloperie de chose !" Le clodo lui met un coup de boule. "Soigne mon pote ! Soigne mon pote !" reprit-il larmoyant...
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Mar 12 Déc - 22:06

Une voiture gris métallisé arrive aux abords du parc, les pneus hurlent sur le bitume.

Regardant à travers la grille, Wind remarque une bagarre : "La cible serait pas là-bas ?"

Un clochard part en courant... Wind fait un signe de tête très parlant de haut en bas :
"La cible est là-bas ! Je vous emmène Professeur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Mar 12 Déc - 22:34

Arrow Detection d'un mutant

Le jeune mutant aida Charles à sortir de la voiture.

"Ne conduis plus jamais comme ca!"

Le professeur examina la situation, ce qu'il craignait etait arrivé, Kevin avait eu recours une nouvelle fois à ces pouvoirs sur un humain. Bien entendu ce n'etait pas de sa faute, il se defendait pour survivre, rien de plus rien de moins. D'ailleurs, un des sans-abris s'acharnait toujours sur le jeune homme (mutant^^). Charles tourna sa tête vers Wind.

"Reste là, je n'en ai pas pour longtemps."

Charles n'attentit meme pas la reponse de l'élève, qu'il commença dejà à appuyer sur la manette pour avancer, il s'approcha de Wither et de son agresseur, à qui le professeur s'adressa.

"Vous feriez mieux de partir..."

il regarda du coin de l'oeil si Kevin allait bien^^. Il lui envoya un message télépathique.

Pour Wither:

Code:
*Tout va bien, je suis là*
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Mar 12 Déc - 23:07

Le clochard se met à vociférer : "Il va soigner mon pote, hein ? Il va le faire ?"

Ne constatant aucune réaction de "l'agressé agresseur" Wither, l'homme désoeuvré tente de bousculer Xavier. A la seconde où le clochard se montre dangereux, un courant d'air se fait sentir. Le vent plaque alors l'humain au sol. Quelques mètres plus loin, on constate que Wind a un souffle efficace, les énormes joues du rouquin et son abdomen se déflongeant petit à petit...

"Putain ! C'est quoi ça ? JOHNNNNNYYYYY !" crie-t-il dans la nuit bleu encre. Le hurlement n'a heureusement aucun auditeur.
"Prof ?! Vous n'avez rien ? Je vous ai pas décoiffé, c'est le principal..." dit le jeune élève.
Revenir en haut Aller en bas
Wither
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Mer 13 Déc - 15:44

Wither reçu un coup de boule d'un des clochards, après avoir désagréger son ''pote''... Le clochard lui demandait avec insistance et violence de le soigner... Ce n'était ni possible ni imaginable. Il avait été tué par un pouvoir irréversible... Wither s'en voulait, mais dès qu'il était question de ses pouvoirs, même lui ne contrôlait plus rien, et un étrange sentiment profond et violent s'emparait alors de lui jusqu'à complètement le submerger, ce qui faisait qu'il ressentait un certain plaisir à tuer; sentiment semblable aux serial-killer... Alors que Wither, blessé, doutait, une voiture se fit voir à l'éntrée du parc. Un homme chauve en fauteuil roulant s'approcha alors... Wither entendit la voix rassurante du chauve, mais, il n'avait pourtant rien prononcé...

* Que... comment ? Un message télépathique ? *

Alors que le clochard insistait sur sa demande d'aide, il montra une colère inouïe à l'égard de l'homme en fauteuil. C'est ainsi que celui qui était resté près de la voiture de l'handicapé, utilisa un pouvoir qui fit que le clochard trébucha...

* Un mutant ... *

Ce même mutant appela l'homme en fauteuil, professeur... Un déclic se fit dans l'esprit de Wither qui émit l'hypothèse que ça pouvait être le professeur Xavier, ce fameux professeur dont il avait rêvé peu avant...

* Pro.. prof... professeur ? *

Il ne parlait toujours pas, intériorisant encore ses paroles... Mais après tout, le professeur lui avait bien transmis un message télépathique, le chemin inverse était donc possible...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Mer 13 Déc - 17:38

Le professeur était capable de se débrouiller tout seul mais Wind intervint avant que l'occasion se présente. Ne pouvant pas réprimender le jeune mutant qui venait tout de même de lui sauver la vie, probablement. Il lui envoya un message télépathique, cela evitant de lui faire hausser le ton.

Pour Wind
Code:
*Merci bien*


Soucieux de s'occuper rapidement de Kevin, il prefera ne pas résonner le sans-abri, il 'bloqua' alors, tout le parc télépathiquement. Le clochard ne bougea plus, completement immobile, aucune pensée ne pouvait se former dans son subconscient. Mais le professeur avait veillé à ne pas 'bloquer' Wither.


"Kevin...je suis venu pour t'aider, je suis le professeur Charles Xavier " dit-il en alternant messages télépathiques et expressions orales. Il lui tendit la main pour aider le jeune homme à se relever, si ce dernier se réveler en état de le faire. Charles pris soin de tendre sa main vers celle du jeune mutant qui était encore gantée.
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Mer 13 Déc - 22:32

Wind regarde autour de lui, craignant l'arrivée de la police ou de regards un peu trop curieux.

*Kevin ? Ils sont déjà intimes ces deux-là ?*

Le gros rouquin, générateur de tempête, aide Wither à se relever. Il souffle modéremment sur la veste afin d'en évacuer la boue.

"- Messieurs, le carosse vous attend !" dit-il d'un ton pressé, souhaitant évacué au plus vite les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Wither
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Sam 16 Déc - 0:26

Le professeur tenta de rassurer Wither. Mais l'utilisation du pouvoir du prof' déstabilisait grandement Wither... Il se contenta, comme à son habitude, d'intérioriser ses paroles...

* De l'aide ? Il me faut bien plus que de l'aide... *

Ses yeux se mirent à rougir, ses pensées venaient de se tourner vers ses parents... Il était orphelin, il n'avait plus de point d'appui dans ce monde, et, il représentait un danger perpétuel pour l'ensemble des personnes sur Terre... Cela faisait beaucoup pour une même personne. Alors qu'une petite larme coula le long de sa joue, Wind, rappela qu'il fallait partir sur un ton pressé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Sam 16 Déc - 0:32

Le professeur ressentait vraiment de la peine et de l'affection pour Kevin. Comme pour tout ses protégés, me direz-vous mais le fait d'avir presque assisté à la naissance de ce dernier rendait cette affection d'autant plus forte que son histoire est tragique.

"Ne t'inquietes pas, je m'occupe de tout..."

Charles, tourna vers la tete vers Wind qui semblait fortement préssé. Il le contacta par télépathie.

Pour Wind

Code:
[b]"Viens, il est trop faible, il faut le porter jusqu'à la voiture mais fais attention de ne pas rentrer en contact avec sa peau."[/b]
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Sam 16 Déc - 0:32

"Pas le temps de traîner ! Aucun adulte n'est à l'Institut... imaginez le bordel que ça doit être ?!" Wind n'a pas sa langue dans sa poche.

Il s'adresse à Wither : "Toi tu es super-muet ? Allez bouge toi, mets aussi du tien !"
Revenir en haut Aller en bas
Wither
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Sam 16 Déc - 0:39

Wither fut vexé par la réflexion de Wind. Il n'était aucunement prostré; il avait juste beaucoup de mal à extérioriser ses sentiments. Il n'y a que quand il utilisait son pouvoir, qu'il prononçait des phrases assez morbides juste avant la mort de sa victime... Il devait partir. Pas de doutes, il allait suivre Wind et le professeur. Ce dernier paraissait véritablement mettre en confiance le mutant tourmenté; chose rare quand on connaissait sa distance avec les autres, avec le monde. C'est ainsi que Wither se releva comme il put, pour y ''mettre du sien'', et suivit les deux protagonistes jusqu'à la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Sam 16 Déc - 0:51

Wind s'exécute. Il met en application les précautions pour mettre Kevin dans la voiture.

Laissant le cadavre fumant d'un des clochards à la vue de tous, les portes de la bagnole calque les unes après les autres.

Tous installés dans le véhicule, Wind pose une dernière question à Xavier :

"Direction l'Institut ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Sam 16 Déc - 0:57

Le professeur aidé par Wind firent monter du mieux qu'ils pouvaient le jeune mutant dans la voiture. Une fois cela fait, le professuer ressentit comme un soulagement, l'angoisse, le stress, quel dur travail que celui de professeur X ! Il se tourna vers Wither, le regarda fixement mais pas avec un air montrant un jugement ou une haine contrairement aux regards exercés par les homo sapiens mais simplement symbole de la comprehension et du calme.

"Wind, allons-y"

Charles se tenait pret 'débloquer' le parc des le depart de la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Sam 16 Déc - 1:05

Wind regarde si tous les passagers sont bien attachés.

La clé dans le contact, le démarreur toussote un peu mais le moteur finit par hurler. La remarque de Xavier n'altère en rien la manière Windesque de conduire (de piloter ?) un quatre-roues.

Virages au frein à main, passagers un peu sécoués, les trois mutants évacuent les lieux bien avant l'arrivée de la police.


Arrow l'Institut Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   Dim 17 Déc - 19:26

Charles avait beau emmettre des suggestions sur la conduite à maintenait en ville, le jeune conducteur n'en faisait qu'à sa tête. Peu-etre etait-ce un bien pour un mal au son des sirenes de la police qui n'etait pas loin. Wind semblait completement affaibli par les derniers evenements mais aussi certainement triste, en pensant à son passé.

Arrow garage de l'institut
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le repos sur un banc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le repos sur un banc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RDC : Le ministre Lambert Mende a besoin de repos (Afriquechos)
» Je vais mettre mon bras au repos
» Repos
» Repos de la vache
» Abeille au repos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men heroes :: Hors jeu :: Corbeilles-
Sauter vers: